la réforme de l'armée française.

Aller en bas

la réforme de l'armée française.

Message  Baptiste. (Admin) le Lun 13 Oct - 9:55

Voilà une réforme qui concerne le Nouveau centre au premier chef! (cette réforme étant dirigée par hervé morin, centriste et ministre de la défense) je sais que cette réforme a pour objet la réadaptation de l'armée aux réalités du 21ème siècle, mais j'ignore sa nature exacte. Est-ce que les troupes spéciales seront privilégiées, ainsi que les transports de troupes, afin de permettre de s'exporter rapidemment sur des théatres extérieur? Est-ce que la crise financière va infléchir cette volonté interventionniste et donc la réforme de l'armée?

si vous êtes renseigné, ou avez le temps de le faire, cela m'interresserai beaucoup!

De plus si vous avez des idées pour améliorer ces réformes, elles sont bienvenues car discuter et proposer est le but de ce forum!
Donc que proposez-vous comme réhabilitation des casernes qui ferment, comment soutenir l'économie locale. Mais aussi de façon très générale, comment faire face et anticiper les prochains grands changements géopolitiques (crise oblige).
avatar
Baptiste. (Admin)
Admin

Nombre de messages : 42
Age : 34
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : étudiant en médecine.
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.federation-nouveau-centre-44.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  maxime le Lun 13 Oct - 20:30

Hervé Morin est surtout le président de notre mouvement.
En effet la réforme vise à adapté notre défense aux exigences actuelles. Ainsi, il n'est plus besoin de défendre ardement la frontiere franco-allemande. Cependant il est impératif d'etre capable de réagir face aux nouveaux defis de notre siècle : terrorisme, piratage... Les forces spéciales seront donc renforcé. Il est également nécessaire de prévenir ces dangers, et dans ce sens nos renseignements seront nettement améliorés.
avatar
maxime

Nombre de messages : 47
Age : 34
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : membres du nouveau centre.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La réforme de l'Armée

Message  Alexandr le Sam 18 Oct - 1:12

La réforme de l'Armée Française était devenue une nécessité étant donné la vétusté de la stratégie et de ses corollaires (répartition des personnels et des matériels sur les territoires autorisés, etc...), effectivement - comme l'a dit l'intervenant en supra - tournée vers la menace germano-soviétique. Les nouveaux défis qu'ont et qu'auront à relever nos Forces Armées ne recèlent plus qu'une part minoritaire de l'ancienne et ô combien importante notion de territorialité : de cette notion a été tiré ainsi l'enseignement d'une "pétrification" des frontières, ou à tout le moins d'une fortification de celle-ci (cf Vauban) et tenues par de forts régiments encasernés. Mais la guerre a considérablement évolué depuis le XVIIIème ou même depuis la guerre froide, dans sa conception et sa pratique.
L'idée de projection a prit un essor primordial (je renvoie pour l'occasion à la pratique militaire proprement géniale de Napoléon Ier, qui avait déjà en son temps conscience de cette réalité, et c'est ainsi que ses armées parcoururent des distances impressionnantes à pied en des temps records), la menace d'une grande guerre dite "conventionnelle" SEMBLE s'éloigner toujours un peu plus à mesure que les dangers apparaissent tels que le terrorisme, la piraterie ou même les conflits de basse intensité. En un mot, ces nouveaux actes militaires se caractérisent par une donnée fondamentale : la rapidité d'action. Constatez par exemple la durée très courte des attaques terroristes contre des objectifs américains en Irak. Toutefois, la rapidité des actions guerrières ne signifient pas pour autant une baisse significative des dégâts causés. C'est pour cette raison que la France se doit de développer une capacité de réaction armée basée elle aussi sur la vitesse d'intervention et de force imposante. Frapper vite et fort, voilà en un mot le credo de l'Etat-Major des Armées. Une plus grande spécialisation, voire même l'hyperspécialisation (les Forces Spéciales) deviennent par là même le moyen le plus adapté pour réaliser ces objectifs. La conséquence de tout ceci veut que les effectifs soient "dégraissés", car il ne s'agit plus de faire du nombre comme par le passé ; les moyens logistiques nécessitent d'être bien évidemment aussi répartis à nouveau en fonction de ces changements. Du reste, l'Armée, surtout depuis la fin du service militaire obligatoire, est devenue une véritable entreprise ; or, les temps sont à l'innovation technologique, qui permet de meilleurs rendement quant à la production économique mais qui impose parallèlement une réduction draconienne des salariés de ces entreprises au profit de l'automate : l'Armée ne déroge pas à la règle et voit ses effectifs fondre, ceux conservés devant en contrepartie se réadapter sans cesse aux conditions nouvelles de la guerre. Ainsi, à quand une guerre "technologique" ? De ce mouvement, qui me paraît inéluctable, naît une plus grande spécialisation de chaque combattant, son niveau de compétence progressant concomitamment. D'ailleurs, on ne parle plus de troupe d'élite mais de "force spéciale", ce qui tend à prouver que nos dirigeants ont compris qu'une élite guerrière était par essence minoritaire et que les nécessités qui fondent cette spécialisation grandissante et recherche du meilleur font que nous tendons vers un corps toujours élargi d'élite, le corps des "médiocres" (littéralement les moyens) allant en se rétrécissant.

Enfin, je voudrais revenir brièvement sur ce mouvement de contestation des masses et des élus locaux qui suivit l'annonce de la délocalisation voire de la suppression de certains régiments. Il est remarquable de constater que l'argument économique était perçu comme de poids à s'opposer à un redéploiement des forces armées et de la stratégie qui va avec. Un régiment était considéré avant tout comme un élément permettant de faire tourner l'économie de la zone dans laquelle il était cantonné, de pousser au développement des services, etc... Son rôle, à l'origine de défense du territoire, a donc était détourné. Sa mission n'est plus. Mais en considérant que ces "masses" sont des citoyens pleinement responsables de leur choix, cela ne signifie-t-il pas en soi un choix quant à l'utilité de l'Armée ? En effet, si les citoyens les plus concernés car au contact de ces régiments, réclament le maintien sur place de ceux-ci pour de simples motifs économiques et non plus de défense, cela implique peut-être qu'ils sont perçus comme dépassés, caduques dans leur mission de protection de la nation France. Et le gouvernement aurait ainsi prit acte de cette inutilité en tant qu'outil guerrier de la plupart des régiments déployés en métropole.
Une autre piste me semble aussi à explorer. Un redéploiement sur les littoraux et hors de la métropole des corps armés signifie que la mission de surveillance du peuple confié à l'Armée n'est plus. Il ne faut jamais perdre de vue en effet que la présence de casernes sur un territoirehabité répond à la double finalité de défendre la population contre un ennemi extérieur, mais aussi de défendre le régime politique contre la population. Je renvoie à l'édification des châteaux forts jusqu'au quadrillage du territoire contrôlé au mitan du Moyen-Age, qui comportait les deux mêmes impératifs. Est-ce à dire que la "subversion" dans le peuple est considérée comme maîtrisée au point que l'Armée puisse abandonner à la police la prérogative de surveillance armée de la population ?

Ce message a été écrit par Alexandre Montlaurent qui est maintenant membre de ce forum.

Alexandr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  maxime le Sam 18 Oct - 17:09

Analyse que ne renierait pas notre ministre de la défense !

Pour ta question je pense que cela revient à dire que la spécialisation dont tu parles s'applique également à la sécurité civile et se nomme gendarmerie. De plus les distances étant racourcies par la progression des moyen de transport l'armée ne devrait pas avoir de difficultés majeures à etre présente en cas de problème.
Qu'en pensez vous ?
avatar
maxime

Nombre de messages : 47
Age : 34
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : membres du nouveau centre.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  Alexandre le Sam 18 Oct - 21:42

Oui, mais le méchant à besoin de se montrer, sans quoi les gentils sortent de leur trou quand même avant de se faire taper dessus...
avatar
Alexandre

Nombre de messages : 3
Age : 33
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : étudiant en Histoire.
Date d'inscription : 18/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  maxime le Mar 21 Oct - 13:18

et tac !! On a inventé la communication et l'audiovisuel ! Smile
avatar
maxime

Nombre de messages : 47
Age : 34
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : membres du nouveau centre.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  Yann Galinou le Jeu 23 Oct - 11:48

Je pense que la réforme militaire actuelle est nécessaire pour répondre aux nouveaux défis qui nous sont lancés non seulement par l'Europe mais aussi par ceux qui constituent la menace. Toute fois il ne faut pas nier également que le redéploiement ou la supression de certains régiment a une influence non négligeable au niveau local.

Oui et sans hésitation OUI il est nécessaire de réorganiser notre défense. Notre force réside dans la capacité de projection de nos force dans les zones où nos intérêts sont menacés. C'est pourquoi il est nécessaire de reforcer nos dispositifs de renseignements et de projection. Il est à mon sens préférable de pouvoir traiter rapidement les problèmes et les conflits quand ils se présente avec un délais de réponse rapide et affirmer. C'est pourquoi il est nécessaire de renforcer le renseignement et les forces spéciales. Non seulement en leur donnant plus de moyens mais aussi un commendement plus réactif.
Les téhatres d'opération actuels et futur nous montre qu'il est nécessaire de renforcer notre capacité de projection. Nous devons être capable de projetter de façon rapide une unité spaciale dans n'importe quel point de notre monde en un délais raisonnable c'est à dire réduire les dalais entre l'analyse de renseignement, établissement de la stratégie de réponse et mise en place de l'action sur le terrain.
C'est gardant cet objectif de réponse stratégique qu'il me semble entre autre important de lancer rapidement un second porte avions. Il ne faut pas cependant que ce soit un porte avion à propulsion classique mais nucléaire. En effet les périodes où il ravitaille le rendent vulnérable. De plus se contenter d'un seul porte avion c'est créer des temps trop long d'indisponibilité de projection de moyen. En effet les périodes de non disponibilité pour entretien remise à niveau sont longues et de ce fait nous rendent non efficace quand à la rapidité de nos capacités de réponse.

Yann Galinou

Nombre de messages : 1
Age : 55
Localisation : Chateaubriant
Emploi/loisirs : en cours de création d'entreprise
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  Baptiste. (Admin) le Mer 29 Oct - 23:50

Ne pensez-vous pas qu'une armée européenne redéfinirait de nouveaux besoins et qu'il serait donc vital de s'y pencher avant d'enterriner une défense franco-française...
avatar
Baptiste. (Admin)
Admin

Nombre de messages : 42
Age : 34
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : étudiant en médecine.
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.federation-nouveau-centre-44.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  maxime le Ven 31 Oct - 19:17

Je pense que oui.

Mais la politique de la France va dans ce sens. La France le souhaite ardement, afin de rationaliser les couts et donc à dépense égale d'augmenter sont efficacité. Durant la présidence francaise de l'Europe de nombreux progres ont été fait et notre ministre de la défense, président du NC à fait bougé les lignes toujours fidèle a la politique des petits pas. L'esprit est de ne plus se heurté à ceux qui voient dans l'europe de la défense une opposition a l'OTAN. L'idées est pour cela de créer un pole europe dans l'OTAN. Cela a convaincu les pays de l'est qui ne voyaient pas l'utilité de l'europe de la défense. Les EU ont été convaincu car a été mis dans la balance la réintégration de la france dans l'OTAN et que devant la situation actuelle ils se verraient mieux épaulé par une europe forte. Seule reste l'Angleterre qui se refuse a l'idées d'un été major européen à bruxelles. C'est une question de confiance qui prendra du tps. Cependant la crise actuelle rends plus important encore la rationalisation de nos dépenses et les récents accords montre l'exemple. Comme d'habitude l'Europe fait un peu les choses a l'envers : d'abord le concret, ensuite, devant les fait, les institutions.
avatar
maxime

Nombre de messages : 47
Age : 34
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : membres du nouveau centre.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la réforme de l'armée française.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum